Film

28 jours plus tard – de Danny Boyle

Personnage

Buffy

Créature

Un Sombral

Série

Six feet under

Jeu

Mystérium

Thème rêvé

Famille Addams

Livre

La Sève et le Givre – de Léa Sihol

Genre

La Fantasy

Citation

« Bonjour. Je m’appelle Inigo Montoya. Tu as tué mon père. Prépare toi à mourir ! » Inigo Montoya (Princess Bride de Rob Reiner)

Qui es-tu ? D’où viens-tu ?

On m’appelle Lorelyne, et j’ai grandi à Grenoble ; un carde plutôt citadin, mais qui ouvre de superbes perspectives dès qu’on pointe le museau en dehors de la ville.

J’ai eu la chance d’avoir dans ma famille de grands amoureux de la nature, et de pouvoir m’échapper régulièrement de la vue des rues et des bâtiments trop modernes pour mes goûts de petite fille sauvage.

Peux-tu nous parler de ton activité et de ta façon de travailler ?

Comme beaucoup d’artisans, et travailleurs indépendants, mon activité me prend probablement 300% de mon temps. Sans être « en train de faire », toutes mes journées sont concentrées -même de façon détournée- sur le processus de création & la Créativité de manière générale.

Mes lectures, mes écoutes, mes visionnages en tout genre, mes moments de loisirs sont autant de matériaux précieux pour aiguiser mon regard et mon approche du monde, de l’humain et donc… de mes futurs clients.

Quand je définis ma spécialité en tant que « Portraitiste », je suis très attachée à l’idée de respect de l’autre et donc de rencontrer les personnes qui font appel à moi. Pour qu’on se rencontre, qu’on s’apprivoise, qu’on se comprenne & qu’on se cerne, le début de la complicité c’est le début d’une histoire : c’est pour cette raison que plus les échanges sont riches, plus le résultat le sera !

Nous n’avons pas tous les mêmes rêves, les mêmes envies, les mêmes besoins, c’est pour cette raison que je privilégie donc un rapport au sur-mesure : Chaque personne, chaque couple est un Univers à lui seul.

Une anecdote que tu souhaiterais partager avec nous ?

Petite j’ai supplié ma mère de me faire une « cape d’elfe » que j’adorais porter quand j’allais dans les bois en espérant secrètement tomber sur le Petit Peuple.

Plus tard, j’ai très sérieusement envisagé d’intégrer un cursus linguistique pour étudier l’Elfique de Tolkien et devenir bilingue !

Comment es-tu arrivée dans l’univers du Mariage ?

Dotée d’un imaginaire très riche, et d’un penchant naturel pour les histoires depuis petite, mon rêve, à la base, était de savoir dessiner pour dépeindre toutes les merveilles que je voyais & imaginais.

Mes essais ont largement raté, et même en passant par la case « écriture » je ne parvenais pas à faire prendre vie à toutes ces sagas qui me tournaient en tête.

Plus tard, j’ai connu les joies de la photo argentique, puis le numérique, et à force d’expérimentations, j’en suis venue à devenir portraitiste avec une forte influence Fantasy & poétique.

En somme, j’utilise les subtilités de la photographie pour transcender la réalité & raconter une histoire, un conte, une épopée.

Très naturellement, mon expérience dans le portrait et le Storytelling  (branche que l’on pourrait associée au côté cinématographique de la photo), m’ont emmenée vers le monde du Mariage que j’affectionne particulièrement, car il regroupe tous les aspects qui m’ont fait chavirer : rencontrer des personnes qui veulent parler de leur histoire & donner vie à leurs Rêveries.

Quel est ton degré de Geekitude ?

42.